Crowdfunding for the theatre of Sri Aurobindo

May 1st, 2018

Dear everyone,

now that we are approaching to the end of the fundraising campaign for Sri Aurobindo’s theater, it is time to make a preliminary assessment and to draw some consideration.

Up to now, thanks to you, we have reached € 2,697. Not enough yet. We can try to sensitize people not yet reached but, before that, we allow ourselves to invite to a reflection those who have already been sensitized and who have not yet joined the project, turning us mainly to the undecided.

We would like to focus on a fundamental aspect of crowdfunding: micro-donation.

In these two months, many of those we have addressed wrote to us, saying that at the moment they are not in a position to make a donation and that, to help us, they will try to spread our campaign. Beyond the goodwill for which we remain grateful, it is to be considered that hardly a person will be motivated to make a donation if those who propose to do it have not in turn made an offer, however low. And, above all, we forget that to participate in the campaign, even a minimal donation is enough: you can even donate 10 or 5 euros or even less! How many of us can not afford it?

It is generally thought that such a small donation has no value, but in this type of fundraising via Internet, things work very differently. First and foremost, we must not neglect the symbolic value of any donation: adhering to the Sri Aurobindo theater campaign (allowing for the first time in the world the representation of one of His theatrical plays), means taking part in a concrete action on the material level, at the service of the Opus. To make such a project possible, a very important thing to consider, is the numerical factor: as is well known, the network allows to spread a fundraising campaign to a huge number of people — if, just to give an example, 5,000 individuals decided to donate 10 euros, this would allow to reach the figure of 50,000 euros!

The example made is not accidental: 5,000 is, roughly speaking, the number of people we have contacted through our newsletter.

Therefore, we appeal to those who have not yet joined our initiative, to ask them gently a little effort: whatever donation you make, it can be decisive for the success of the project. Please, do not underestimate the gesture you can decide to do: it is very important!

Personally, I am sure that, should this collection be successful, those who have not joined, even if they have received the news, will understand that they have missed an opportunity. Therefore, do not wait to regret it a posteriori: we have to anticipate the future and work together to create a great project.

So, we rely on your kind and deep understanding.

Thank you all,

Simonetta Invernizzi
(idun@eric.theater)

We remind you here the video string: https://youtu.be/CHzKxE6g0U8 (with a prayer to spread the news — we grant you right now our authorization to publish it on your Blog, on your Facebook page or other social network).

The web platform for donations is as follows: www.kickstarter.com/projects/522514016/eric-crowdfunding-for-the-theatre-of-sri-aurobindo

Here our Facebook page: www.facebook.com/Freya.Research.Center/

Finally, do not forget to visit the specially created website: www.eric.theater

Le 1er Mai 2018

Chères amies et cher amis,

maintenant il ne fallut pas longtemps avant que cette campagne de collecte de fonds pour le théâtre de Sri Aurobindo que nous avons voulu partager avec vous soit terminée. Il est donc temps de faire une évaluation préliminaire et d’en tirer quelques conclusions.

Jusqu’à présent, grâce à vous, nous avons atteint € 2 697. Nous sommes encore très loin du but, hélas. Nous pouvons essayer de sensibiliser les gens qui ne sont pas encore atteints mais, avant cela, nous nous permettons d’inviter à une réflexion ceux qui ont déjà été sensibilisés et jusqu’à maintenant ils ont choisi de ne pas adhérer au projet, en nous tournant principalement vers les indécis.

Ici, nous aimerions donc nous concentrer sur un aspect fondamental du financement participatif: la micro-donation.

Au cours de ces deux mois, certaines à qui nous avons demandé de nous aider nous ont écrit, disant qu’ils ne sont pas en mesure de faire un don et que, pour nous aider, ils essaieront de répandre notre campagne. Au-delà de la bonne volonté pour laquelle nous restons reconnaissants, il est à considérer qu’une personne ne sera guère motivée à faire un don si ceux qui le proposent n’ont pas fait une offre, même modeste. Et, surtout, il ne faut pas oublier que pour participer à la campagne, un don minimal suffit: vous pouvez faire un don de 5 ou 10 euros! Combien d’entre nous ne peuvent pas se le permettre?

On pense généralement qu’un tel don n’a pas de valeur, mais dans ce type de collecte de fonds via Internet, les choses fonctionnent très différemment. Tout d’abord, il ne faut pas négliger la valeur symbolique de chaque don: adhérer à la campagne pour le théâtre de Sri Aurobindo (c’est-à-dire, permettre pour la première fois au monde la représentation d’un des Ses pièces théâtrales), c’est participer à une action concrète sur le plan matériel, au service de l’Oeuvre. Par ailleur, pour rendre un tel projet possible, une chose très importante à considérer est le facteur numérique: comme on le sait bien, Internet permet de diffuser la campagne à un très grand nombre de gens — si seulement, juste pour donner un exemple, 5000 personnes décident de donner seulement 10 euros pour chacun, cela permettrait d’atteindre le chiffre de 50 000 euros!

L’exemple n’est pas accidentel: 5000 est, grosso modo, le nombre de personnes que nous avons contacté par ses newsletters.

Par conséquent, nous demandons à ceux qui n’ont pas encore rejoint notre initiative un petit effort: quel que soit le don que vous faites, il peut être décisif pour la réussite du projet. Je vous en prie, ne sous-estimez pas le geste que vous pouvez décider de faire: c’est très important!

Personnellement, je suis certain que, si cette collecte réussit, ceux qui n’y ont pas adhéré, entre ceux qui ont reçu la nouvelles, comprendront qu’ils ont raté une occasion. Nous n’attendons donc pas de le regretter a posteriori: anticipons nous le futur et collaborons à la réalisation d’un grand projet…

Nous comptons sur votre gentille compréhension.

Merci à tous,

Simonetta Invernizzi
(idun@eric.theater)

Voici le video du crowdfunding: https://youtu.be/CHzKxE6g0U8 (avec prière de le faire circuler — vous avez dès maintenant notre autorisation à le publier sur votre Blog, ou Facebook, ou autre “réseau social”…).

La plateforme web pour les dons est la suivante: https://www.kickstarter.com/projects/522514016/eric-crowdfunding-for-the-theatre-of-sri-aurobindo

Voici notre page facebook: www.facebook.com/Freya.Research.Center/

Ne manquez pas de visiter aussi notre website: www.eric.theater

 

Publicités

L’Héritage de Roger Anger

Recherche sur la beauté Architectures 1953-2008

Intoduction
Claude PARENT, architecte

Intervenant
Anupama KUNDOO, architecte

Conférence organisée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine

© Pavillon de l’Arsenal 2010

(24.3.1923 – 15.1.2008)

 

Roger Anger a grandi avec le rêve de devenir chirurgien et non architecte. Né à Paris le 24 mars 1923, il était le cadet des trois fils de l’avocat Henri Anger. Du fait de la deuxième guerre mondiale, il entra en apprentissage à l’atelier de Capello, un artiste d’An-tibes, au lieu de poursuivre des études. Impressionné par les dessins et les peintures de Roger Anger, Capello lui suggéra de s’inscrire en architecture, discipline pour laquelle il montrait une aptitude innée.

Lire la suite »