Les voyages de Jacques Chirac en Inde

Suite à l’annonce du décès de Jacques Chirac, lepetitjournal.com Bombay revient sur ses voyages en Inde en tant qu’homme politique français. Il s’est rendu à trois reprises dans le sous-continent indien pendant sa longue carrière politique. Le but de ses voyages était, bien sûr, d’encourager les relations bilatérales et de promouvoir des accords économiques et diplomatiques, mais ils ont aussi nourri le goût prononcé de l’ancien Président pour les arts asiatiques.

Ainsi, lors de sa première visite, il déclarait : « L’Inde, comme la Chine, est à mes yeux une des meilleures illustrations qui soient de la permanence des grandes cultures du monde dans tout ce qu’elles ont apporté à l’humanité d’intelligence, de connaissance et de spiritualité. » Jacques Chirac appréciait les Arts premiers et en était un fin connaisseur, c’est un côté caché de sa personnalité qui n’apparaît que plus tard dans son attachement au musée Guimet des arts asiatiques à Paris et dans la construction du musée du quai Branly.

Premier séjour en 1976

Jacques Chirac effectue son premier voyage politique en Inde en janvier 1976. Il est alors Premier Ministre. Selon Le Monde, le voyage de M. Chirac, débute par de longues conversations avec Mme Gandhi, et se clôt par une parade qui marque le vingt-sixième anniversaire de l’accession de l’Inde à l’indépendance.

Par ce voyage, la France entend asseoir son rôle dans l’Océan Indien et renforcer une coopération avec l’Inde d’Indira Gandhi qui ne souhaite se rapprocher ni de l’Union soviétique, ni des Etats unis.

Deuxième visite en 1998

Puis, en janvier 1998, devenu président de la République Française, accompagné de trois ministres, il se rend en Inde dans le but de relancer les relations avec ce pays. Son déplacement coïncide à nouveau avec les festivités du cinquantenaire de l’indépendance de l’Inde dont il est l’hôte d’honneur. Il atterrit à Bombay avant de rejoindre Delhi pour une visite d’état de trois jours.

Selon La Croix, lors de ce voyage, Jacques Chirac a estimé que « le dialogue était renoué » entre la France et l’Inde et souhaité que la France « redresse fortement » une présence économique « tout à fait insuffisante » sur ce marché de près d’1 milliard d’habitants.

Selon Les Échos, à cette époque, la part des produits français sur le marché indien est inférieure à 2 %. Loin des Etats-Unis (8,7 %), de l’Allemagne (7,2 %), voire de la Belgique (6,3 %). La présence française demeure aussi étonnamment timide sur le terrain des investissements. La France ne s’est classée qu’au 7eme  rang des investisseurs depuis le début de la décennie, avec un flux de 500 millions de francs.

Dernier voyage en 2006

Enfin, en février 2006, toujours en tant que Président de la République Française, il se déplace à New Delhi accompagné d’industriels français. Le but du voyage est notamment de défendre les atouts des groupes français par rapport aux américains dans le domaine du nucléaire civil et de signer un accord de défense pour conférer « une base juridique » à la coopération existante. Selon le communiqué de l’ambassade de France, cet accord qui fut signé en février 2006 représentait un élément important pour le partenariat stratégique entre la France et l’Inde et allait permettre de construire et d’étendre la coopération dans les domaines de la défense, de l’industrie liée à la défense et dans les exercices conjoints et la formation.

Jacques Chirac avait aussi emmené avec lui quelques patrons français du secteur informatique. Il a encouragé le développement d’une coopération économique plus étroite, bénéfique pour les deux pays. Il aurait déclaré, selon ZD net : « Cette coopération contribue à la compétitivité de l’industrie française, comme à la croissance et à l’emploi en Inde comme en France. »

Johana Burloux, Le Petit Journal.com le 26 septembre 2019.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s