Inde – France : un partenariat stratégique approfondi

Emmanuel Bonne, conseiller diplomatique et sherpa du G7 / G20 auprès du président de la République française a effectué une visite en Inde les 7 et 8 janvier pour participer à la 34ème session du Dialogue stratégique franco-indien.

La France et l’Inde ont établi un partenariat stratégique en 1998 qui n’a depuis cessé de croître, basé sur une confiance mutuelle exceptionnelle, des valeurs démocratiques partagées et un sens de la responsabilité internationale.

Emmanuel Bonne s’est entretenu avec son homologue, le conseiller à la sécurité nationale Ajit Doval, au cours du dialogue stratégique sur tous les aspects du partenariat stratégique franco-indien: 

·       coopération en matière de défense et de sécurité, 

·       grands enjeux internationaux et régionaux dont l’espace Indo-Pacifique,

·        lutte contre le terrorisme, 

·       cyber-sécurité, 

·       espace et 

·       nucléaire civil. 

Les deux partis ont réitéré leur attachement à un espace Indo-Pacifique inclusif et fondé sur des règles qui contribuent à une région Asie multipolaire dans un monde multipolaire.

Au cours de sa visite, Emmanuel Bonne a également rencontré le Premier Ministre indien Narendra Modi, le ministre des Affaires Etrangères S. Jaishankar, le ministre de la Défense Rajnath Singh et le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Harsh Vardhan Shringla. 

La coopération franco-indienne sera essentielle pour relever les défis mondiaux en 2021, comme assurer un accès égal et universel aux vaccins contre la Covid-19, protéger le climat et la biodiversité, et construire un multilatéralisme renouvelé. À cet égard, Emmanuel Bonne a souligné que la France travaillera en étroite collaboration avec l’Inde au Conseil de sécurité de l’ONU (ndlr : L’Inde vient de commencer son mandat de membre non permanent pour 2021-2022) et a réitéré le soutien de la France à la candidature de l’Inde à un siège permanent.

Lire la suite »

Inde : des milliers d’hindous au bord du Gange pour Kumbh Mela, malgré la COVID-19

Haridwar | Les pèlerins indiens ont commencé à affluer par milliers mercredi, en dépit de la pandémie de COVID-19, sur les rives du Gange à la veille de Kumbh Mela, importante fête hindoue qui attire des millions de visiteurs plusieurs semaines durant.

« Nous attendons ici entre 800 000 et un million de personnes pour la seule journée de jeudi », a déclaré Siddharth Chakrapani, un des organisateurs du pèlerinage à Haridwar, dans l’État de l’Uttarakhand (nord), qui dure sept semaines.

« La pandémie est un peu un souci, mais nous prenons toutes les précautions », a-t-il assuré, alors que l’Inde est officiellement le deuxième pays le plus contaminé au monde par le coronavirus, qui y a fait plus de 150 000 morts. 

« Je suis sûr que Maa Ganga veillera à leur sécurité », veut-il croire, en référence au fleuve Gange, où se baigner est un acte sacré pour les fidèles hindous.

Lire la suite »

Ils parlent des Éditions Banyan…

Ils ont chroniqué les ouvrages des éditions Banyan.

Un grand merci à eux !

David Aimé

*****

HERBERT

Nabarun Bhattacharya

INDE EN LIVRES

Véronique Atasi

Publié le 13 décembre 2020

https://www.inde-en-livre.fr/…/herbert-de-nabarun…

*****

LES DESCENDANTS DE LA DAME AVEUGLE

Anees Salim

EN ATTENDANT NADEAU

Claude Grimal

Publié le 25 novembre 2020

https://www.en-attendant-nadeau.fr/…/famille-musulmane…/

ASIALYST

Patrick de Jacquelot

Publié le 14 mai 2020

https://asialyst.com/…/litterature-inde-secrets…/

INDE EN LIVRES

Véronique Atasi

Publié le 22 mai 2020

https://www.inde-en-livres.fr/…/les-descendants-de-la…

LECTURE DÉTACHÉE

Alizée

Publié le 10 mai 2020

https://www.instagram.com/p/CAAWtM2j77t/

EUROPE

Aliette Armel

Publié en octobre 2020

http://www.editions-banyan.com/…/descendants-de-dame…/

*****

ARANYAK

Bibhutibhushan Bandopadhyay

LE COURRIER

Marc-Olivier Parlatano

Publié le 18 juin 2020

http://www.editions-banyan.com/produit/aranyak/

*****

LE PÉLERINAGE D’ARGENT

Anantanarayanan

LA CROIX

Laurence Péan

Publié le 14 juillet 2017 http://www.editions-banyan.com/pro…/le-pelerinage-dargent/

EUROPE

Catherine Clément

Publié en novembre 2017

http://www.editions-banyan.com/pro…/le-pelerinage-dargent/

INDE EN LIVRES

Véronique Atasi

Publié le 23 mars 2017

http://atasi.over-blog.com/…/le-pelerinage-d-argent…

SUR LA ROUTE DE JOSTEIN

Marie-Anne Sburlino

Publié le 18 mai 2017

https://surlaroutedejostein.wordpress.com/…/le…/

JEAN ECHENOZ

« Livre-hapax d’un humour à géométrie variable » Jean Echenoz – Ecrivain – Prix Médicis en 1983 et prix Goncourt en 1999.

*****

DES FOURMIS PARMI LES ÉLÉPHANTS

Sujata Gidla

LA CROIX

Laurence Péan

Publié le 27 août 2020

http://www.editions-banyan.com/…/fourmis-parmi-elephants/

L’HUMANITÉ

Muriel Steinmetz

Publié le 15 juillet 2020

http://www.editions-banyan.com/…/fourmis-parmi-elephants/

LIBÉRATION

Service livres

Publié le 10 juillet 2020

http://www.editions-banyan.com/…/fourmis-parmi-elephants/

INDE EN LIVRES

Véronique Atasi

Publié le 24 septembre 2020

https://2doc.net/c2ysy

****

JEJURI

Arun Kolatkar

LA CROIX

Stéphane Bataillon

Publié le 13 novembre 2020

http://www.editions-banyan.com/produit/jejuri/

LE LITTERAIRE.COM

Jean-Paul Gavard-Perray

Publié le 5 novembre 2021

http://www.lelitteraire.com/?p=65293

RECOURS AU POÈME

Bernard Turle

Publié le 21 décembre 2020

http://www.editions-banyan.com/produit/jejuri/

LA CAUSE LITTÉRAIRE

Patrick AbrahamPublié le 8 janvier 2021

http://www.editions-banyan.com/produit/jejuri/

****

ANGOR

Jacinta Kerketta

EUROPE

Carole Darricarrère

Publié le 6 mars 2020

http://www.editions-banyan.com/produit/angor/

*****

LE CHANT DE LA NATURE

Gulzar

SITAUDIS

Carole Darricarrère

Publié le 5 juin 2019

https://www.sitaudis.fr/…/le-chant-de-la-nature-de…

TERRE À CIEL

Jean Palomba

Publié en juin 2019

https://urlz.fr/eF1Y

****

SATPREM RÉSISTANT

David Aimé

BLOG BRUNO SOURDIN

Bruno Bourdin

Publié le 29 mai 2020

https://brunosourdin.blogspot.com/…/satprem-dans-lenfer…

et critiques de :

– Patrice Ghirardi (traducteur) – Marie Pontact (écrivain) – Maryse Prat (peintre) – Christine Menesson (musicienne) – François Hébert (romancier, poète) – Yolande Lemoine (amie de Satprem)

Dipesh Chakrabarty : « La planète ne nous renvoie pas notre regard. »

Ouvert en septembre 2020 au Centre Pompidou, le cycle consacré aux cartographies contemporaines de la pensée et de la création s’intitule Planétarium. Accueillir Dipesh Chakrabarty, c’est mesurer à quoi un tel intitulé engage : rien moins qu’à un décentrement du monde. Conversation avec Mathieu Potte-Bonneville.

Certains chercheurs ne se contentent pas d’introduire dans leur champ d’expertise une rupture décisive, porteuse de nouveaux horizons : ils savent aussi s’éloigner de cette rupture même pour tourner une deuxième fois la page, et opérer dans la pensée comme une seconde révolution. Professeur distingué de l’université de Chicago, l’historien indien Dipesh Chakrabarty fut l’auteur en l’an 2000 de ce qui devait devenir l’un des essais phares des études post-coloniales : intitulé Provincialiser l’Europe, la pensée postcoloniale et la différence historique, l’ouvrage diagnostiquait les biais qu’induit le point de vue occidental dans l’écriture de l’histoire, tout en montrant comment, à déboîter le récit du monde de sa matrice européenne, on renouvelle profondément l’arsenal de l’historien.

Or voici qu’à l’automne 2019, paraît dans la revue Critical Inquiry un article saisissant : dans « La Planète : une catégorie humaniste émergente », Chakrabarty invite à un nouveau déplacement. Selon lui la globalisation, comme récit et comme processus centré sur l’unification du monde par et pour l’activité humaine, touche à sa fin ; le réchauffement climatique qu’elle engendre nous introduit à une tout autre perspective, celle du « planétaire ». Cela oblige l’humaniste à entrer dans un nouveau dialogue avec les sciences, l’historien à se situer dans une autre échelle de temps, le citoyen du monde à renouveler ses catégories éthiques et politiques.

Lire la suite »

Recension Jejuri

Jejuri par Bernard Turle.

Éditions Banyan, 2020

Jejuri fit date dans l’histoire de la poésie indienne en anglais, d’où l’importance de sa publication en France aujourd’hui, même si – et peut-être surtout parce qu’il s’inscrit en contrepoint de la dérive hindouiste intégriste de l’Inde actuelle. Le profane et le sacré y sont équivalents et si le livre était publié aujourd’hui, les partisans de l’Hindutva prendraient les armes et tordaient le cou au poète. Chez Kolatkar, la campagne de Jejuri, ses collines sont wretched – un terme frère du waste dans le Waste Land de T.S. Eliot.

Au Sri Lanka, la population se rue sur un « remède miracle » mis au point par un menuisier.

COVID-19: Au Sri Lanka, la population se rue sur un « remède miracle » mis au point par un menuisier.

Ils sont plusieurs milliers de Sri-Lankais à patienter devant le commerce de cet homme, qui aurait reçu la recette du médicament d’un dieu.

Dhammika Bandara a-t-il trouvé une solution miracle contre le coronavirus? Alors que des campagnes de vaccination se mettent en place dans plusieurs pays, des milliers de Sri-Lankais font depuis plusieurs jours la queue devant le domicile de ce menuisier vivant dans un petit village situé à 85 kilomètres de la capitale, Colombo, où l’artisan distribue des échantillons gratuits d’un « remède miracle » contre la maladie.

Le contenu du breuvage n’est pas connu, mais aurait été présenté à l’homme par un dieu selon les propres dires de celui qui s’est également auto-proclamé « saint », précise Ouest-France. Sa promesse est simple: soigner du coronavirus, mais également protéger des potentielles futures contaminations.

Les autorités rétropédalent

Evidemment, ces bienfaits n’ont absolument pas été prouvés scientifiquement. Pourtant, l’usage du remède miracle a été encouragé par les autorités sanitaires puisque ces dernières heures, la ministre de la Santé sri-lankaise en personne, Pavithra Wanniarachchi, a utilisé la mixture en direct à la télévision nationale. Depuis, les autorités sanitaires de l’île tentent de rétro-pédaler.

La situation, pourtant sous contrôle au Sri Lanka depuis le début de la pandémie, se complique depuis octobre avec une explosion des cas positifs. A date, selon les chiffres de la Johns Hopkins University, un peu plus de 30.000 malades y ont été recensés, pour 144 morts.

Hugo Septier, BFM TV.com le 10 décembre 2020.

Les Descendants de la dame aveugle

Les Descendants de la dame aveugle par Claude Grimal

Une famille musulmane du Kerala « Quand j’étais jeune […] notre mère avait pour habitude de planter de minuscules clous dans la porte d’entrée pour éloigner la malchance. La malchance a dû passer par la porte de derrière », confie Amar, le narrateur des Descendants de la dame aveugle, roman de l’auteur indien Anees Salim, né au Kerala.

Anees Salim, Les descendants de la dame aveugle. Trad. de l’anglais (Inde) par Éric Auzoux. Banyan, 318 pages

https://www.en-attendant-nadeau.fr/…/famille-musulmane…/

Ghâts, images, durée – Histoire furtive

Ghâts, images, durée - Histoire furtive (Par Patrick Abraham)

A la mémoire d’Alain Daniélou

Sur les ghâts d’une rivière sacrée, à Bénarès, ailleurs ou dans un songe, des jeunes filles en sari, timides, entrent dans l’eau : deux polissons en haillons les observent, dissimulés derrière une vache, une main dans leur short rapiécé. Des pèlerins récitent les prières auspicieuses en commençant leurs ablutions. Plus bas, on se lave les dents, on lessive, on se rince, on barbote. Des déchets sacrificiels flottassent. Des barques circulent, s’arriment, s’éloignent.

Un businessman, son bain rituel achevé, tapote avec concentration sur son ordinateur portable, lorgné par une mendiante persévérante. Un gras gourou enseigne à un auditoire circonspect les subtilités du détachement. Sous une tente, assis en tailleur devant un lingam arrosé de beurre clarifié, des sâdhus vêtus d’orange, le front marqué de cendre, âgés de deux cent soixante ans peut-être comme Trailanga Swami, psalmodient : si je les regarde, me voient-ils ?

Lire la suite »

HERBERT

Chers amis,

Pas de confinement pour le Banyan, il reste planté près du monde et étend ses racines près de l’eau vive de la littérature. Nous publions un nouveau titre pour affronter les prochains jours qui s’annoncent difficiles. Alors, voici pour vous HERBERT de Nabarun Bhattacharya. Un roman iconoclaste, absurde, surréaliste et parfois profondément mélancolique. Le plus célèbre de cet auteur.

En vous souhaitant un très bel automne, dans la joie de lire.

David Aimé

****

Herbert de Nabarun Bhattacharya

Roman traduit du bengali par Jyoti Garin

Herbert Sarkar, propriétaire unique d’une entreprise qui délivre des messages des défunts à leurs proches restés sur Terre, est retrouvé mort dans sa chambre après une nuit de beuverie avec des jeunes hommes du coin. Il s’est suicidé. Mais pourquoi ? Son activité, qui lui apportait argent, respect et gloire, était-elle menacée ? Ou était-il hanté par un fantôme plus malveillant que les autres, voire par ses propres rêves et illusions ratés ? Comme le révèlent le passé d’Herbert, sa vie et les événements explosifs qui suivent son suicide, ce « messager de l’ombre » reste un mystère dans la mort…

Lire la suite »